logo valeria sur fond transparent
boules transparentes sur feuilles
logo valeria sur fond transparent

HELLO

Bienvenue sur mon site !

Vous trouverez ici toutes les infos relatives aux prestations et activités que je propose : la sophrologie, l’astro-coaching et bientôt la maïeusthésie.
Si malgré tout, vos questions restent sans réponses, contactez-moi et j’y répondrai avec grand plaisir ! 

Bonne navigation et à très bientôt,

Valeria

photo-valeria

À PROPOS

logo ocre

Avant le grand saut dans les domaines de la sophrologie et de l’astrologie, j’ai d’abord été journaliste dans un grand groupe spécialisé dans les médias en ligne. Une période enrichissante, mais aussi stressante et épuisante. C’est là que j’ai découvert la sophrologie, pour un usage personnel d’abord…

main tenant des pissenlits

LA
SOPHROLOGIE

chiffre 01

Bien plus qu’une méthode de relaxation, la sophrologie a une visée thérapeutique car elle permet d’être à l’écoute de soi en passant par les ressentis du corps. 

L'ASTRO-COACHING

chiffre 02

L’astrologie ne se résume pas aux horoscopes que l’on trouve dans les magazines. Loin de là ! Nous avons d’ailleurs tendance à nous définir à travers notre signe solaire, alors qu’en réalité nous sommes bien plus que cela…

reflet dans l'océan
mains formant un coeur

LA MAÏEUSTHÉSIE

chiffre 03

Si je devais définir la maïeusthésie en quelques mots, je dirais que c’est une méthode d’accompagnement psychologique basée sur le cœur, où les émotions sont accueillies avec bienveillance. Derrière une souffrance, un symptôme, la maïeusthésie considère qu’il y a une part de soi qui n’a pas été entendue et reconnue.

On reste en contact ?

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les dernières actualités, être au courant des prochains rendez-vous et de toutes les autres surprises que je vous réserve! 

Témoignages

logo chambre syndicale de la sophrologie

Valeria Lotti 
Membre de la Chambre Syndicale de la Sophrologie.
SIRET 833 318 397 00043

Contactez-moi :

© 2021 Valeria Lotti | Site internet fait avec par Marion Vanbelle